Test du HP Chromebook x360 12 : un Chromebook mignon et pratique

Certaines personnes préfèrent investir dans des laptops de grandes tailles pour profiter d’un confort produit par les écrans larges. Et d’autres sont plus intéressés par la mobilité et la praticité : ce que le HP Chromebook x360 12 propose et que nous allons découvrir dans ce test ! Let’s go !

Test du HP Chromebook x360 12
ACHETER LE HP CHROMEBOOK X360 12

Test HP Chromebook x360 12 : un design mignon pour plus de mobilité

Le HP Chromebook x360 12 est à quelques caractéristiques près le petit frère du HP Chromebook x360 14 (version grand public). En tout cas, on sent bien que c’est la même famille !

Test du HP Chromebook x360 12

Partons directement sur le design et ce qu’on remarque évidemment en premier lieu : c’est sa petite taille compacte ! La surface supérieure du HP Chromebook x360 12 est en plastique blanc mat assez doux (comme son grand frère) et grâce au logo HP qui produit un effet miroir, j’apprécie personnellement ce choix qui va le distinguer des Chromebooks un peu trop « jouet », « lego » (cf. le Acer Chromebook 11 CB131, mon premier Chromebook, que j’adorais au passage !).

Test du HP Chromebook x360 12
Test du HP Chromebook x360 12

Dans le coin, on va retrouver notre fameux logo Chrome qui garde la couleur grisée : c’est donc un logo qui est utilisé sur la grande majorité des nouveaux Chromebooks et qui ne fait pas de distinction entre les Chromebooks premium et les Chromebooks moins onéreux.

Test du HP Chromebook x360 12


Test du HP Chromebook x360 12
Test du HP Chromebook x360 12

Quand on ouvre le Chromebook, on comprend encore plus sa petite taille « concentrée » avec un écran 12 pouces tactile IPS LED HD+ au ratio 3:2. Le ratio 3:2, je trouve ça vraiment intéressant, surtout pour ceux qui travaillent beaucoup avec leur laptop (c’est ce que j’ai choisi personnellement avec mon Acer Chromebook Spin 13, ça change vraiment). A noter que la qualité de l’écran n’est pas folle, on a une définition d’image qui est loin derrière les Chromebooks premium.

Test du HP Chromebook x360 12

Les contours autour de l’écran sont noirs (et sont en fait sous le verre qui compose l’écran) et ne sont pas à l’heure du borderless (j’adorerais voir un rétrécissement conséquent des bordures sur un Chromebook de petite taille 12 ou 11,6 pouces, ça doit surprendre !).

Test du HP Chromebook x360 12

Côté surface clavier, on bascule vers de l’aluminium qui casse complètement le côté « jouet » d’un Chromebook en full-plastique et c’est hyper agréable à l’œil. Et c’est pour ça que j’aime bien dire que ce Chromebook est mignon, un mignon ++.

Test du HP Chromebook x360 12

En première ligne, on va apercevoir la sortie son Bang & Olufsen qui va faire toute l’étendue de la surface. Au passage, un très bon son qui sort de ce petit Chromebook !

Test du HP Chromebook x360 12

Les touches du clavier sont blanches, assez originales et pour le coup, cette couleur ne peut pas être gênante le soir (contrairement au Asus Chromebook Flip C434) puisque le clavier n’est pas rétro-éclairé… Et je trouve ça dommage, ça devrait devenir un standard, mais cette décision doit probablement être liée au positionnement abordable de ce laptop. Et puisque le Chromebook est petit, on se retrouve avec un clavier très serré (logique), encore un petit élément mignon. Cela dit, ça gêne pas la saisie de contenus et ce que j’aime chez HP sur les Chromebooks testés, c’est leur clavier qui donne vraiment envie de produire du contenu : on sent bien les touches !

Test du HP Chromebook x360 12

En descendant plus bas, on a un pavé tactile qui est très légèrement granuleux par rapport aux Chromebooks premium mais cela dit il fait largement l’affaire. Mais on peut dire que le verre Corning Gorilla Glass sur un pavé tactile m’a plus que convaincu…

Test du HP Chromebook x360 12
Test du HP Chromebook x360 12

N’oublions pas que ce Chromebook est convertible, et puisqu’il est léger (1,35 kg) et compacte, passer d’un mode d’affichage à un autre est super simple et pratique. A noter tout de même qu’en mode tente, le son sera dirigé vers l’arrière lorsque vous regarderez un film par exemple et en mode présentation, il sera étouffé puisque les sorties seront collées à la surface.

Test du HP Chromebook x360 12

Côté connectiques et boutons, nous avons :

  • 2 ports USB Type-C
  • 1 port USB Type-A (toujours pratique pour brancher une souris à l’ancienne)
  • 1 port pour carte micro-SD
  • 2 boutons pour la gestion du volume
  • 1 port anti-vol
  • 1 bouton d’allumage et d’extinction du Chromebook
ACHETER LE HP CHROMEBOOK X360 12


Test HP Chromebook x360 12 : performances et usages

Positionnement oblige, ce Chromebook présente de petites caractéristiques techniques. Sur le modèle testé, j’étais sur un Intel Celeron N4000 accompagné de 4 Go de RAM et 32 Go d’espace de stockage.

Test du HP Chromebook x360 12

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas remis sur un Chromebook avec 4 Go de RAM à faible espace de stockage… Lorsque que je m’étais connecté pour la première fois avec mon compte que j’utilise sur mon Acer Chromebook Spin 13 avec 64 Go de stockage, forcément, j’ai rapidement complété l’espace du HP Chromebook x360 12 et je subissais donc pas mal de ralentissements… Je me suis donc connecté depuis un autre compte, et on constate quand même la différence quand le Chromebook n’est pas plein !

Donc en effet, avec 4 Go de RAM sous le capot, c’est effectivement bien différent d’un 8 Go et encore plus d’un 16 Go de RAM. Globalement, pour un usage raisonné et normal du Chromebook (navigation sur Internet, production de contenus sans trop forcer…), le HP Chromebook x360 12 va plutôt bien se débrouiller. On va juste ressentir la différence d’exécution de certaines tâches qui va prendre plus de temps : l’upload des images pour cet article test, le rafraîchissement de certaines pages, etc… En gros, on va dire que ça rame un peu mais ça ne freeze pas : ça prend juste un peu plus de temps.

J’ai soumis ce Chromebook à mon fameux test des onglets ouverts sur Chrome et résultats :

  • avec 5 onglets ouverts sur des vidéos, on commence à ressentir quelques petits ralentissements mais ce n’est pas tant gênant pour continuer à exploiter le Chromebooks
  • par contre avec 10 onglets ouverts sur des vidéos, on commence à ressentir les ralentissements et il est difficile, certaines fois, d’attendre autant de temps ne serait-ce que pour afficher les éléments de l’explorateur de fichiers Chrome OS… (mais tout cela va aussi dépendre de l’espace de stockage utilisé sur votre Chromebook)
Test du HP Chromebook x360 12

Donc, comme je le disais plus haut, il faut raisonnablement utiliser ce Chromebook et ne pas trop le brusquer. Cela dit, l’ouverture du lanceur d’applications et le passage en mode « overview » (des applications ouvertes) se passe de manière fluide lorsque le Chromebook n’est pas surchargé.

J’ai installé Asphalt 9: Legends et l’expérience dans sa globalité est bonne : l’affichage des textures prend un peu plus de temps sur les cinématiques par exemple et on ressent des micro ralentissements mais ça reste largement jouable et fun.

Test du HP Chromebook x360 12
Test du HP Chromebook x360 12

Mais vous avez depuis peu une nouvelle alternative pour jouer aux jeux vidéo : Google Stadia (dont vous pouvez trouver mon retour d’expérience du service sur le site). Et la question de la puissance ne se pose plus vraiment… Ainsi, j’ai joué à Borderlands 3 sur cette machine et quel plaisir de se dire qu’on peut jouer à des jeux très gourmands avec une machine à faible caractéristiques techniques.

Test du HP Chromebook x360 12
Test du HP Chromebook x360 12

Linux est disponible sur ce Chromebook, vous pouvez donc installer des applications pour la machine virtuelle au pingouin. Dans le cadre de ce test, j’ai installé Gimp ainsi que la suite bureautique WPS Office :

  • Gimp : l’application se lance correctement et on ne ressent pas de gros blocages. Il y a tout de même un temps de latence entre le moment où vous sélectionner un outil et sa sélection effective (ce qui peut être un peu frustrant). Aussi, le chargement des images va prendre un peu plus de temps qu’avec un Chromebook un peu plus puissant…
Test du HP Chromebook x360 12
  • WPS Writer : rien à signaler de particulier à part dire que c’est très fluide. Je vous conseille de tester WPS Office de votre côté pour vous faire un avis plus approfondi sur la solution car elle me paraît vraiment très légère et peut être une réelle alternative à Microsoft Office (moi je suis sur G Suite).
Test du HP Chromebook x360 12

Autrement, j’ai adoré me déplacer et travailler avec. Il est vraiment présentable et surtout portable grâce à son poids poids et sa petite taille (contrairement au Acer Chromebook 715 ^^). Donc dès que j’avais besoin de rédiger un article ou bien répondre à un mail, il me permettait de le faire rapidement et sans grands efforts.

ACHETER LE HP CHROMEBOOK X360 12

Caractéristiques techniques



Accounts

Projects

Projects

Projects

SSL

Domains

Sub-domains

Sub-domains

Sub-domains

Sub-domains

Sub-domains

Your Text

Your Text

Your Text

Your Text

Your Text

HP CHROMEBOOK X360 12 (b-ca0005nf)

Processeur Intel Celeron N4000

Ecran tactile (12″) HD+ (1366 x 912) 3:2

32 Go d'espace de stockage eMMC

4 Go de SDRAM LPDD4

Haut-parleurs Bang & Olufsen 

Wi-Fi 802.11 b/g/n/ac

Bluetooth 5.0

2 ports USB 3.1 Type-C / 1 port USB 3.1 Type-A / 1 prise jack

Webcam HD 

Lecteur de carte micro SD

1,35 kg

Autonomie d'environ 10 heures

Compatibilité Google Play Store

Compatibilité Linux


Test vidéo sur Tech Live

Les plus et les moins

LES PLUS
  • Un design compacte et mignon (question de goût)
  • Très bon son pour un petit Chromebook
  • Pratique en déplacement de par sa taille et son poids
  • Un bon clavier pour la production de contenus
LES MOINS
  • Des ralentissements sur du 4 Go dès qu’on veut le pousser un peu trop
  • Une qualité d’image un peu décevante
  • Pas de clavier rétro-éclairé

Conclusion

Comme vous l’aurez compris, ce Chromebook est petit, mignon et très pratique si vous comptez vous déplacer et profiter raisonnablement de ses caractéristiques.

Vous allez pouvoir travailler, regarder des vidéos sur YouTube et même jouer à des jeux vidéo (et encore plus avec Google Stadia) mais il faudra faire attention à ne pas trop le pousser en exécutant trop de contenus simultanément.

Son positionnement abordable excuse en quelque sorte ses inconvénients relatifs à la puissance et à la qualité de l’image.

ACHETER LE HP CHROMEBOOK X360 12

7 Comments

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.