Cher développeur Android, lance-toi sur Chrome OS !


Durant le Google I/O 2018, nous avons pu découvrir quelques nouveautés étonnantes dont Google Duplex qui fait désormais beaucoup parler de lui, notamment au niveau de la transparence de l’information (n’oublions pas que ce n’était qu’une première démonstration). Mais l’événement fut de nouveau le moment opportun pour rappeler une chose importante : la montée des Chromebooks et la nécessité d’optimiser les applications Android pour Chrome OS !

Cher développeur Android, lance-toi sur Chrome OS !

Les Chromebooks : un segment à ne pas négliger pour les développeurs

Durant l’event, une conférence était dédiée aux applications Android pour Chrome OS. Et il est intéressant de noter plusieurs points pouvant amener les développeurs Android à accorder plus d’importance à la cible Chromebook :

  • 17% des notebooks vendus aux Etats-Unis étaient des Chromebooks sur Q4 2017. Pour rappel, les Chromebooks dominent le marché de l’éducation aux Etats-Unis au niveau des écoles primaires et secondaires.
  • Plusieurs grands éditeurs (Twitter, Gameloft, EA, Adobe, Slack…) travaillent avec Google pour optimiser leurs applications.
  • Les utilisateurs de Pixelbook passent 4 fois plus de temps sur l’application Evernote que l’utilisateur moyen de l’application.
  • Les Chromebooks ont constitué 21% des revenus de l’application Squid sur les 30 derniers jours précédents le Google I/O.
  • 4 différences notables à prendre en compte entre Chrome OS et Android :
    • un écran plus grand
    • l’affichage en paysage par défaut
    • la gestion des fenêtres
    • le clavier, le pointeur et le stylet

Cher développeur Android, lance-toi sur Chrome OS !

Il faut savoir que Chrome OS proposent aussi des évolutions fonctionnelles et de design de plus en plus proches de l’environnement Android et pourrait être le système d’exploitation pressenti pour remplacer Android sur les tablettes. Courant mai 2018, la Acer Chromebook Tab 10 devrait voir le jour en tant que première tablette sous Chrome OS.

Si je vous cite tous ces éléments, c’est pour dire que les Chromebooks ont leur importance, et que certains plus gros éditeurs (comme Evernote ou bien Squid) constatent les résultats suite à l’optimisation de leurs applications. Alors évidemment, le développement d’applications Android sous Chrome OS est réellement un enjeu business pour Google, mais c’est très clairement un moyen, pour un développeur et/ou éditeur, d’élargir sa cible et potentiellement ses revenus.

Aujourd’hui, je ne connais pas le temps moyen nécessaire pour adapter/optimiser ses applications sous Chrome OS, mais ce n’est clairement pas de l’ordre d’un portage sur un autre système d’exploitation totalement différent.

Alors toi, développeur ou bien même éditeur d’applications Android, si tu me lis, prend un peu de temps pour découvrir Chrome OS et sa montée en puissance, afin de facilement t’ouvrir à un nouveau segment, gagner potentiellement plus de revenus et faire partie des premiers, en terme d’expertise, à porter les applications Android sur un OS d’avenir (qui pourra faire prochainement tourner Linux et Android Studio).

N’hésitez pas à partager cet article au plus grand nombre !

2 Comments

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.