Google Stadia : la plateforme de cloud gaming a été dévoilée et la promesse est impressionnante !



Durant la Game Developers Conference, Google a dévoilé Google Stadia, son futur service de Cloud Gaming qui impressionne par ses fonctionnalités !

Tout d’abord, un teaser pour sous-entendre…

Au départ, il y a quelques mois, Google avait présenté son futur service de jeux vidéo en streaming qui portait le nom de « Google Project Stream » avec une petite vidéo gameplay d’Assassin’s Creed Odyssey. Ce nom de service fait désormais partie du passé puisque la firme de Mountain View a dévoilé hier, plus amplement, son service de cloud gaming qui portera le nom de Google Stadia ! Voici la petite vidéo d’introduction à la conférence (qui avait été partagé 1 semaine avant par la société) pour comprendre la réflexion autour du nom :

Qu’est-ce qu’on y voit ? Nous sommes à la première personne et y aperçoit plusieurs environnements : des sortes de backstages dans des univers différents (sportifs, science-fictionnels, des concerts…)… Mais tous menant vers un même objectif : celui d’apparaître sur scène !

Introduction à Google Stadia !

C’est évidemment Sundar Pichai qui débute la conférence pour parler de Google dans sa vision du jeu vidéo et sa volonté d’apporter l’infrastructure nécessaire pour pouvoir faire tourner des titres AAA (des jeux vidéo de très grandes qualités) sur Chrome et sur n’importe quel device.

Google Stadia a été dévoilé et la promesse est impressionnante !


Et en parlant de devices, il parle également de Chromebooks (😎😎😎), de Chromecast et de la gamme des Pixels. Tout cela, avec comme grandes préoccupations : proposer une plateforme de jeux vidéo à tout le monde et de manière instantanée ! L’intervention de Sundar Pichai s’est terminée avec la vidéo suivante qui introduit Google Stadia :

Google Stadia, sera donc le stade qui va regrouper les gamers et ceux qui les regardent ! D’où la baseline « Gather Around » pour « regrouper autour »…

Google Stadia : l’avenir du jeu vidéo !

Phil Harrison, ancien ponte du jeu vidéo chez Microsoft mais désormais Googler, est venu parler du marché du jeu vidéo, pour mettre en avant l’immensité du nombre de joueurs et de ceux qui aiment regarder jouer ces joueurs. Il a introduit l’aspect « Instant Access » (accès instantanée) du Google Stadia pour séduire les gamers et les éditeurs, permettant de se connecter en 5 secondes à un jeu vidéo via un bouton présent sur la fin d’un trailer promotionnel d’un éditeur par exemple :

Google Stadia a été dévoilé et la promesse est impressionnante !

Les jeux seront du Google Stadia seront accessibles via différents supports et comme on le voit sur l’image ci-dessous, on a le Pixelbook et la Google Pixel Slate :

Google Stadia a été dévoilé et la promesse est impressionnante !


Google Stadia ne sera pas une « box », ce ne sera pas une console à part entière, les data centers joueront le rôle de console pour vous permettre de jouer à de gros jeux sans avoir un hardware puissant à domicile. Et lors de la conférence, une démonstration live de gameplay s’est déroulée pour montrer qu’une partie de jeu entamée peut-être jouée en passant d’un device à un autre : d’abord sur un Pixelbook, un smartphone Google Pixel, un PC classique, une Pixel Slate et pour terminer sur un Chromecast branché à un téléviseur… Et franchement, c’est juste impressionnant :

Il sera donc possible de jouer avec un clavier et une souris, avec des manettes existantes et surtout le Google Stadia Controller, qui est donc la manette officielle pour le service :

Google Stadia : la plateforme de cloud gaming de Google a été dévoilée et la promesse est impressionnante !

Une manette qui sera connectée en Wifi directement sur le serveur de jeu (ne se connecte pas à votre device apparemment), qui identifiera l’écran sur lequel vous souhaitez jouer et fera la liaison avec votre session de jeu. Deux boutons intéressants font leur apparition :

  • le bouton de capture : pour partager et sauvegarder ses expériences de jeu directement sur YouTube
  • le bouton du Google Assistant (avec microphone intégré à la manette) : ce bouton activera l’assistant Google qui permettra au joueur d’accéder à des fonctionnalités spécifiques proposées par les développeurs (comme solliciter de l’aide alors que vous êtes bloqué sur un niveau)

Autrement, au lancement du service, Stadia pourra supporter la 4K en 60 FPS et l’HDR et vous pourrez partager vos captures sur YouTube avec ces mêmes caractéristiques vidéo (moyennant une très bonne connexion, cela va de soit !).

Toute la partie hardware (les serveurs) pourra s’adapter, se mettre à l’échelle des ressources qui pourront être sollicitées par un jeu, c’est pourquoi Google s’est allié à AMD pour proposer un GPU personnalisé. La firme s’est allié à d’autres partenaires comme Unreal Engine, Havok et bien d’autres… Et apparemment, ID, qui est l’éditeur de Doom Eternal, a réussi en quelques semaines à porter le jeu vidéo sur Stadia et à le faire tourner en 4K 60 FPS (alors qu’ils étaient septiques au départ).

Google Stadia : la plateforme de cloud gaming de Google a été dévoilée et la promesse est impressionnante !

Une nouvelle fonctionnalité, appelée « Crowd Play », permettra à une personne qui regarde un gameplay live d’un streamer sur YouTube de rejoindre la session du YouTuber en question. Evidemment, celui qui diffuse le gameplay pourra gérer l’entrée d’un joueur externe…

Google a aussi annoncé lors de cette conférence, son engagement à créer des jeux sur sa plateforme via un studio dédié qui sera dirigé par Jade Raymond, ancienne collaboratrice d’Electronic Arts et d’Ubisoft.

Google Stadia : la plateforme de cloud gaming de Google a été dévoilée et la promesse est impressionnante !


Pour terminer, le service sera disponible aux USA, au Canada, en Angleterre et dans la majorité des pays européen courant 2019 (la France devrait faire partie du lancement en théorie puisque c’est un gros marché du jeu vidéo et que la fibre optique se développe progressivement).

Pour ma part, je suis véritablement excité par Google Stadia, qui va chambouler le monde du jeu vidéo pour le pousser vers le Cloud Gaming. Ce service est très pertinent et va apporter énormément de choses aux différents acteurs :

  • le joueur n’aura plus besoin de réfléchir à l’acquisition d’une nouvelle console/PC pour pouvoir jouer à de nouveaux jeux techniquement plus gourmands
  • le joueur pourra en théorie jouer sur différents devices et ainsi être comblé sur la notion de nomadisme
  • la relation streamer et viewer sera plus proche via la fonctionnalité de « Crowd Play » (et sera aussi un nouvel élément pour inciter les viewers à soutenir financièrement leurs YouTubers préférés)
  • les développeurs/éditeurs pourront distribuer leurs jeux auprès d’une plus large audience (sur la prise en compte de tous les devices) avec le développement d’une seule version
  • les développeurs/éditeurs bénéficieront, comme d’habitude, de YouTube comme plateforme de communication, et de l’ « Instant Access » pour convertir et casser la frustation liée à l’attente pour l’achat d’un jeu

L’arrivée de Google Stadia sera aussi l’ouverture des Chromebooks aux jeux vidéo gourmands, et en théorie les devices sous Chrome OS gagneront en popularité !

Reste désormais à connaître le business model de Google Stadia (et pour les éditeurs) ? Y’aura-t-il un forfait permettant d’accéder à l’ensemble d’un catalogue de jeux ou bien l’utilisateur pourra aussi acquérir un jeu à l’unité un peu comme sur Steam ?

Hâte d’en savoir plus, restez connectés !


Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.