Test du Daydream View 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google


Google n’en est pas à son premier coup d’essai dans le domaine de la réalité virtuelle. La société américaine a tout d’abord proposé le Cardboard, qui est le « Do It Yourself » de la réalité virtuelle, puis s’est ensuite orientée vers la conception d’un Samsung Gear VR-like, le Google Daydream View. Aujourd’hui, je vais vous présenter mon retour d’expérience sur la nouvelle version du DayDream View VR (2017), disponible en France !

Pour la petite histoire…

Le Daydream View VR 2017 est sortie en France durant le mois de novembre 2017. Première fois que Google commercialise en France un « vrai » casque de réalité virtuelle. Effectivement, à une époque, la firme de Mountain View avait décidé de montrer que la VR pouvait être très facilement accessible : il suffisait d’avoir un carton, deux verres et un smartphone ! Et le résultat était franchement correct et surtout capable de narguer la concurrence quand on connaît le prix du Oculus Rift ou bien du HTC Vive…

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

J’avais acquis le Cardboard et évidemment, d’un point de vue qualitatif on était bien en-dessous des autres solutions, mais au moins nous pouvions accéder à la VR à moindre coût. Google a ensuite décidé de commercialiser une première version du Daydream View (non disponible en France) et a lancé la seconde version 1 an après. Avec Daydream View, on est plus en concurrence avec un Samsung Gear VR qui, pour les deux, nécessite de s’équiper d’un smartphone Android compatible ainsi que d’une application avec un environnement dédié.

Le design

Cette nouvelle version du Daydream View est vraiment très bien fini ! D’un point de vue du design, le casque propose un tissu (un peu dans la même ligne que le Google Home Mini) qui met en place un certain positionnement : celui d’un produit de qualité qui est fait pour être utilisé à la maison. En France, a priori, il n’y a que le modèle « charbon » de disponible, une couleur qui tire vers le gris foncé.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Plusieurs éléments composent le casque dont l’intérêt est déjouter du confort et surtout vous permettre d’entrer dans des mondes virtuels :

  • le harnais : c’est l’élément réglable à placer au-dessus de votre tête afin de pouvoir tenir le casque.
  • le clapet et le conteneur : le clapet est l’élement sur lequel doit être posé le smartphone qui sera ensuite rabattu dans ce que j’appelle le conteneur (en quelque sorte la boîte du casque). Le clapet et le contenur se relier avec une languette élastique, très pratique pour éviter de briser un des éléments.
  • les lunettes : deux verres pour simuler l’expérience VR.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Le casque est aussi accompagné d’un controller bluetooth pour vous permettre d’intéragir avec vos environnements virtuels. Celui-ci est composé de 5 boutons :

  • le bouton du haut enfoncé est un moyen d’effectuer une sélection. Celui-ci est tactile aussi.
  • deux boutons en-dessous du bouton
    • celui du haut est spécifique à l’application que vous utilisez
    • celui du bas permet de revenir dans le menu de l’application Daydream
  • deux boutons latéraux pour la gestion du volume

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Pour information, le controller se paire avec le smartphone via bluetooth et nécessite d’être rechargé avec un câble micro USB.

L’expérience VR

Comme présenté dans la première partie, pour faire fonctionner votre Daydream View VR et utiliser les applications VR, il est nécessaire d’installer l’application Daydream que vous pouvez trouver sur le Google Play Store. Après l’installation, il vous suffit de lancer Daydream, d’insérer votre smartphone dans le casque, de vous équiper du controller, de placer le casque sur votre tête pour expérimenter la VR façon Google !

L’expérience VR débute dans une forêt abritant une cascade et dévoilant les bruits de la nature. Vous pouvez déjà commencer à explorer la forêt à 360° (et c’est très agréable). En face de vous, vous avez l’interface Daydream, celle qui vous propose les applications et contenus VR sous forme de vignettes.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Pour vous lancer sur une application, il suffit de pointer le controller vers la bonne vignette et d’appuyer sur le bouton de sélection. L’interface propose aussi de caster vos contenus directement sur votre téléviseur HD via Chromecast, ainsi vous pouvez partager vos jeux en live à vos amis et je trouve ça vraiment ingénieux ! Imaginez les réactions sur les jeux d’horreur, ça doit être l’éclate face aux screamers ^^… Autrement, le cast fonctionne à merveille, aucun ralentissement constaté.

Au niveau des jeux, le catalogue Daydream en propose près de 199. J’en ai testé plusieurs dont deux pour lesquels j’aimerais partager mon retour avec vous :

  • Merry Snowballs : c’est un petit jeu simple et ludique et totalement en adéquation avec les fêtes. Vous incarnez un enfant qui doit terrasser les autres vilains enfants en jetant des boules de neige… C’est l’heure de la bataille ! Alors vous pointez votre controller vers les petits garnements, qui se déplacent, pour les dégommer. Il y a pleins de petits niveaux avec une difficulté croissante et la possibilité de débloquer des armes comme le canon à neige ! Ce jeu est vraiment sympa, la modélisation du quartier dans lequel vous êtes est bien réalisée et vous sentez vraiment l’immersion.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

  • Virtual Virtual Reality : ce jeu, qui est plus une vraie expérience VR, vous met dans la peau d’un être humain qui doit travailler pour des IA (pour intelligence artificielle). Alors tout d’abord, vous suivez un tutoriel avec un robot qui vous explique votre rôle ainsi que les bases au niveau des interactions. Et rien qu’en déroulant le tutoriel, l’immersion est présente au travers des nouvelles fonctionnalités possibles : le déplacement, la saisie des objets, la gestion de la gravité… Et franchement la retranscription des mouvements avec le controller est vraiment bien réalisée ! J’ai adoré perdre du temps à prendre des objets et à les envoyer n’importe où… Après la phase tutoriel, l’idée est de réaliser des tâches pour des clients. Le premier client est un bloc de beurre qui a besoin de pains de mie chauffés à point… Et vous devez vous débrouiller pour bien faire chauffer les pains et ensuite les déplacer sur le beurre. Je ne vous en dis pas plus, mais toutes vos actions deviennent naturelles comme si vous étiez réellement le personnage incarné.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

J’ai ensuite testé deux applications parmi les 99 présentes dans le catalogue :

  • YouTube VR : étant un gros consommateur de YouTube, il me fallait tester la version VR de celle-ci qui est une réussite pour deux raisons. La première, c’est parce qu’elle propose du contenu en 360° généré par des professionnels (cf. Discovery VR) ou bien même des particuliers et que la vidéo en 360, c’est quand même génial pour l’immersion ! Deuxième raison : les contenus qui ne sont pas en 360° sont bien intégrés. En effet, vous êtes face à votre player classique et vous avez la possibilité de le rapprocher, de l’écarter, de l’adapter finalement à votre manière de suivre un contenu. De plus, vous pouvez aussi faire en sorte que le player suive vraiment les mouvements de votre tête : c’est donc idéal si vous voulez vous coucher en allant regarder une vidéo, le regard vers le plafond.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

  • Netflix VR : avec Netflix VR, vous vous retrouvez dans un chalet, assis sur un canapé en face d’une belle TV HD. Sur votre gauche, des fenêtres qui donnent sur des montagnes enneigées et à droite des tableaux de certaines licences Netflix. J’ai vraiment apprécié cette application pour son côté immersif : il vous suffit de vous asseoir sur votre vrai canapé à la maison et de tourner la tête et vous vous sentez vraiment dans un univers cosy, prêt à lancer tranquillement une petite série ! Le petit défaut que j’ai pu relevé, c’est que l’écran ne suit pas notre tête… Il n’est donc pas possible de regarder votre série allongée… Dommage.

Test du Daydream View VR 2017 : la réalité virtuelle abordable selon Google

Pour conclure, l’expérience VR est vraiment satisfaisante : le casque Google Daydream View VR est confortable grâce à son design bien pensé et l’immersion est garantie pour la plupart des applications/jeux grâce aux différentes interactions possibles mais aussi la modélisation des univers. Le controller fait très bien son travail au niveau de la retranscription des mouvements qui est je trouve irréprochable. De plus, l’application Daydream est une interface qui est clairement pertinente : il est nécessaire d’avoir une porte d’entrée avec des contenus sélectionnés et filtrés pour l’utilisateur afin de ne pas lui ajouter trop d’étapes complexes…

Autrement, les seuls défauts que je mettrais en avant :

  • une phase de transition présentant comment mettre en place le casque sur votre tête. Cette transition apparaît de temps en temps comme un loader et surtout sans gérer les deux lentilles, ce qui peut être très troublant pour l’utilisateur.
  • il est préférable de télécharger les applications en dehors du Daydream car il m’est arrivé à plusieurs reprises de faire planter le smartphone. A ce niveau-là, l’application n’a pas l’air d’être optimisée.

Le casque coûte 109€ et vous pouvez vous le procurer sur le Google Store. Evidemment, pour ce prix là, vous n’avez pas la qualité d’un Oculus Rift ou d’un HTC Vive mais en tout cas, vous avez de la VR de qualité qui le sera forcément plus qu’un simple casque VR de 30€ car avez le design bien fini de Google mais également l’environnement Daydream et les applications sélectionnées.

La Vidéo Test

Voici la vidéo test que j’ai réalisé pour le Daydream View VR directement atteignable aussi sur Tech Live (n’hésitez pas à vous abonnez pour avoir des tests d’autres produits tech) :

Fondateur du projet Chromebook Live et Chef de Projet Digital, je m'en vais vaquer sur Internet pour dénicher les informations croustillantes et vous partager les expériences utiles autour du Chromebook de Google.

Laissez un commentaire