Google Assistant et Google Home s’ouvrent aux applications tierces en France


Plus besoin de vous présenter Google Assistant qui est l’assistant personnel intelligent de Google qu’on retrouve sur les smartphones Android ou bien via le Google Home que je suis en train actuellement de tester et dont je vous proposerais un article dans quelques jours pour vous présenter un retour d’expérience sur l’usage. Sachez désormais que Google a décidé d’ouvrir Google Assistant et donc le Google Home aux applications tierces en France pour apporter encore plus de contenus !

Google Assistant et Google Home s'ouvrent aux applications tierces en France

Google Assistant et Google Home : les applications tierces peuvent en profiter

Pas plus tard qu’hier, Google a donné la possibilité aux applications tierces de profiter de Google Assistant pour proposer des services à la voix permettant à l’utilisateur d’obtenir des informations spécifiques.

Et sur notre territoire, c’est 8 applications qui proposent déjà la fonctionnalité au travers de Google Assistant :

  • AccorHotels : pour obtenir des informations sur les établissements
  • Akinator : pour défier le génie sur  la personne à laquelle vous penser
  • Busuu : pour apprendre une nouvelle langue
  • ELLE horoscope : pour connaître le vôtre
  • L’Equipe : afin d’avoir le JT, un quizz ou bien une histoire sportive
  • Namatata : pour faire un peu de méditation
  • Plume Labs : pour connaître la qualité de l’air
  • Voyages-sncf.com :  pour vérifier les horaires et les prix des billets

Google Assistant et Google Home s'ouvrent aux applications tierces en France

Afin d’utiliser ces services, il n’est même pas nécessaire de les télécharger d’une quelconque manière, il suffit tout bonnement de dire à Google Assistant « Parler avec «  accompagné de « le nom de l’application«  , tout cela étant possible grâce à la plateforme Actions on Google. Je l’ai personnellement utilisé avec le Google Home et le résultat est totalement fonctionnel !

Cette ouverture aux applications est un bénéfice pour l’utilisateur final car effectivement il va obtenir pléthore de contenus. A lui désormais de filtrer et de trouver celui qui est le plus pertinent. Et pour une marque, c’est concrètement le moyen de se distinguer par une approche innovante mais aussi pouvoir transformer un prospect en client ou bien fidéliser par l’image, la notoriété et peut-être même dans le futur par l’achat à la voix !

Fondateur du projet Chromebook Live et Chef de Projet Digital, je m’en vais vaquer sur Internet pour dénicher les informations croustillantes et vous partager les expériences utiles autour du Chromebook de Google.

2 Comments

Laissez un commentaire