Selon Gartner, les ventes de PC déclinent, mais pas celles des Chromebooks !


Gartner est un institut américain de conseil et de recherche qui fournit régulièrement des statistiques sur le marché du PC dans le monde. Pas plus tard que mercredi dernier, l’entreprise a fournit des données qui présentent à nouveau un déclin des ventes de PC dans le monde ne prenant pas en compte les ventes croissantes des Chromebooks !

Selon Gartner, les ventes de PC déclinent, mais pas celles des Chromebooks !

Les Chromebooks grimpent contrairement aux PC

Selon les analyses de l’institut Gartner, les ventes de PC déclinent pour le 11ème trimestre consécutif en présentant un deuxième trimestre 2017 en baisse de 4,3% par rapport à l’an dernier. On passe de 63,9 millions d’ordinateurs vendus sur la période du second trimestre 2016 à 61,1 millions d’ordinateurs vendus sur la même période en 2017.

Selon Gartner, les ventes de PC déclinent, mais pas celles des Chromebooks !

Cette baisse des ventes serait justifiée par une hausse des prix des ordinateurs étant la conséquence de la rareté de certains composants. D’après Mikako Kitagawa, analyste au sein de l’institut, « Les prix élevés des PC dus à une pénurie des composants pour les DRAMs, les SSDs et les panneaux LCD ont eu un impact négatif prononcé sur la demande des PC ». Il ajoute également que le comportement des constructeurs s’est fait de manière variable : certains ont absorbé ces coûts supplémentaires (bravo à eux) tandis que d’autres les ont ajouté au prix final consommateur (malheureusement pour nous).

A côté de cela, l’analyste admet que le marché des Chromebooks grossit bien plus vite que celui des PC dans son ensemble : 38% de croissance pour les Chromebooks en 2016 alors que le marché du PC déclinait de 6%. Il faut tout de même savoir que Gartner n’intègre pas les données Chromebooks au sein du marché PC, ce qui pourrait redresser un peu ces ventes totales.

Pourquoi les Chromebooks ne sont pas considérés comme des PC ?

Pour Gartner, un Chromebook ne peut pas être assimilé à un PC car il ne respecte pas certaines exigences de connectivité et surtout ne permet pas vraiment d’utiliser des applications hors ligne.

N’oublions pas que les futurs Chromebooks seront tous compatibles Google Play, ils accueilleront des applications Android directement installables et donc utilisables en offline. Il va donc falloir que Gartner pense à revoir le scope dédié au PC pour que cela reflète un peu mieux la réalité sur le terrain en terme d’usage.

Fondateur du projet Chromebook Live et Chef de Projet Digital, je m'en vais vaquer sur Internet pour dénicher les informations croustillantes et vous partager les expériences utiles autour du Chromebook de Google.

2 Comments

Laissez un commentaire