Only One : il n’en restera qu’un sur Chromebook !



Vous rêvez de combats pixelisés avec une difficulté progressive et une belle profondeur de gameplay ? Alors prenez le temps d’essayer Only One sur Chromebook !

Only One : il n’en restera qu’un !

Only One : tout seul, une place, des vagues d’ennemis !

Dans Only One, vous incarnez un personnage qui atterrit subitement sur un pilier de sacrifice (disons clairement vous avez été jeté dans la gueule du loup, vous êtes le sacrifié) où se trouve une épée que vous allez devoir saisir pour lancer les combats !

Only One : il n’en restera qu’un !


Only One est un hack & slash où vous allez devoir combattre des ennemis de toutes sortes en passant du simple soldat équipé d’une épée, à un archer, un slip, d’autres suréquipés d’un bouclier…

Only One : il n’en restera qu’un !

Tout ce beau monde regroupé sur un pilier (surface circulaire) et avec donc la possibilité de tomber ! Chaque ennemi aura ses spécificités : certains courent vers vous, d’autres s’écartent pour vous avoir à distance, certains vous voient uniquement lorsque vous passez près d’eux, d’autres comme les squelettes revivent (et il faudra donc les dégager du pilier pour les vaincre).

Only One : il n’en restera qu’un !


L’objectif est d’atteindre le level 100 de votre personnage pour terminer le jeu, sachant qu’à chaque 10 niveaux, il y a un boss à combattre ! Vous avez une gestion de la vie, une gestion du bouclier (bouclier qui va vous permettre de vous protéger contre les flèches par exemple) et vous gagnez des compétences personnelles comme le gel du sol pour bloquer un ennemi…

Only One : il n’en restera qu’un !

Un jeu fun qui est parfaitement fonctionnel avec l’écran tactile du Chromebook mais aussi avec le clavier : on se déplace avec les flèches, on tape avec « U » et on utilise les compétences avec les chiffres du clavier ! Pour ceux que ça intéresse, c’est par ici !


Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.