De la réalité virtuelle sur Chromebook ?


Dans toute l’immensité de Google, il existe évidemment une organisation qui travaille sur la réalité virtuelle. Google avait fait belle impression en sortant le Cardboard, qui démontre qu’on peut vivre des expériences VR inédites sans dépenser trop d’argent. La firme a sorti il y a quelques mois le casque Daydream View VR, qui se présente comme un concurrent direct au Samsung Gear VR… Par contre, il est nécessaire de s’accommoder d’un smartphone compatible pour faire fonctionner la technologie (en l’occurrence les smartphones Google Pixel). Ainsi, ceux qui ne possèdent pas de smartphones compatibles ne peuvent utiliser ce genre de technologie… Et qu’en est-il pour ceux qui possèdent un Chromebook ? Est-il possible de faire de la réalité virtuelle sur un Chromebook ?

Et pourquoi pas de la VR sur Chromebook ?

Fonctionnement de la réalité virtuelle

Je ne vais pas vous faire un cours sur la VR (virtual reality ou réalité virtuelle), car je n’ai malheureusement pas une connaissance étoffée sur le sujet, mais je vais introduire quelques éléments afin de vous expliquer mon point de vue sur une potentielle expérience VR sur Chromebook. Et pour cela, il faut comprendre comment fonctionne la réalité virtuelle dans un contexte d’utilisation casque et ordinateur, représenté actuellement par l’Oculus Rift et l’HTC Vive :

  • Le rôle du casque : c’est l’objet qui reçoit les informations transmises par l’ordinateur et il doit pouvoir les afficher sur des écrans intégrés à celui-ci de manière à créer un environnement virtuel pour l’utilisateur. Le casque est relié en filaire à l’ordinateur et il doit aussi être capable de tracker les mouvements de la tête afin de pousser l’utilisateur vers les points de vues désirés. En complément, il faut aussi pouvoir analyser les mouvements du porteur du casque par l’intermédiaire de plusieurs capteurs. A côté de cela, et pour améliorer l’expérience utilisateur, on peut également ajouter des controllers/manettes afin d’apporter de l’interaction avec l’environnement, ces devices étant connectés en bluetooth.
  • Le rôle de l’ordinateur : l’ordinateur va exécuter le programme qui va modéliser l’univers et envoyer les informations vers le casque. Ainsi, globalement, l’ordinateur envoie des flux d’information vidéo, audio ainsi que d’autres informations que le casque va reconstituer à l’utilisateur. Il va aussi recevoir des informations de la part du casque et des capteurs afin de réagir et de s’adapter aux besoins de l’utilisateur.

Et pourquoi pas de la VR sur Chromebook ?

Dans ce schéma là, il existe l’Oculus Rift et les HTC Vive qui coûtent respectivement 589€ (sans les controllers) et 899€, ce qui n’est franchement pas donné. Ajouter à cela un ordinateur VR Ready possédant de grosses caractéristiques techniques (carte graphique, RAM, processeur) pour faire tourner vos applications/jeux et au passage trouer le porte-monnaie…

Y’aurait-il une possibilité d’avoir de la VR sur Chromebook ?

Ainsi, en réfléchissant au le sujet de la VR, je me suis posé la question suivante : « Serait-il possible de faire tourner de la VR sur un Chromebook ? ». Un Chromebook est un ordinateur plus ou moins comme un autre et si on octroie une puissance élevée ainsi que des applications compatibles avec les casques existants ou des futurs casques, effectivement cela pourrait fonctionner. Mais si nous devions garder le positionnement actuel du Chromebook, à savoir un notebook simple, efficace, pertinent dont la puissance technique est limitée, y’aurait-il moyen de faire tourner de la VR ? En partant de ces constats et en prenant en compte le fait que l’ordinateur est clairement l’objet qui exécute le contenu et qui le fournit au casque, pourquoi ne pas proposer du « Cloud VR » pour les modèles de type Chromebook ?

Des futures tendances commencent à voir le jour avec le Cloud Gaming (ex. Playstation Now) et le Cloud Computing (ex. le Shadow), où le principe est d’exécuter les applications à distance sur un serveur ultra puissant et de simplement recevoir les flux d’informations à travers un terminal, un PC ou un Mac. Pourquoi ne pourrions pas utiliser ces technologies pour faire fonctionner la VR sur nos Chromebook ? Sachez aussi que Samsung s’est déjà penché sur la question du « Cloud VR » en rachetant Joyent, société américaine spécialisée dans le Cloud Computing. L’objectif est de solliciter des machines adéquates pour proposer du contenu de meilleur qualité sur mobile et notamment optimiser les performances, le graphisme des contenus et l’expérience utilisateur sur le Samsung Gear VR.

Par conséquent, d’après moi, il est clairement possible d’intégrer de la réalité virtuelle sur Chromebook en partant sur un principe de « Cloud VR ». Selon le casque utilisé, nous pourrions imaginer un fonctionnement sur la base d’une adaptation des applications des éditeurs distribuées via le Google Play Store (qui fera bientôt partie intégrante de Chrome OS) ou bien passer directement par notre cher navigateur web Chrome qui gère actuellement la VR et qui pourrait être le canal de transmission des données du Cloud.

Google si tu m’entends…

Fondateur du projet Chromebook Live et Chef de Projet Digital, je m'en vais vaquer sur Internet pour dénicher les informations croustillantes et vous partager les expériences utiles autour du Chromebook de Google.

2 Comments

Laissez un commentaire