Test du Acer Chromebox CX12 : une petite box sous Chrome OS


Dans la série des matériels dotés de Chrome OS, pour ceux qui ne le savent, il n’y a pas que des Chromebooks ! Il existe également des ordinateurs sous diverses formes plutôt dédiés à un usage sédentaire et professionnel. Chromebook Live traite des Chromebooks mais aussi de son écosystème et de choses connexes. Ainsi, dans cet article, nous allons découvrir le Acer Chromebox CX12 !

Test du Acer Chromebox CX12

Acer Chromebox C12

Chromebox : qu’est-ce que c’est ?

Dans le formatage des noms de matériel embarquant Chrome OS, on comprend assez bien à quoi correspond chacun des matériels… Un Chromebook est donc un ordinateur portable sous Chrome OS : le mot book, signifiant livre, est une belle image représentant un ordinateur portable qu’on peut ouvrir ou fermer. Le principe est le même pour le Chromebox : c’est tout simplement une boîte, un boîtier contenant des composants d’ordinateurs de petit format. Chez la concurrence, on peut clairement faire le rapprochement avec un Mac Mini ou bien un Mini PC sous Windows.

Acer Chromebox C12 : le design et les caractéristiques techniques

Question design, on sent qu’on veut proposer quelque chose de discret et qui adopte de jolies formes minimalistes. Son côté rectangulaire permet de le placer un peu partout (et donc aussi de le cacher selon les préférences de chacun) dans des environnements de bureau et près d’un écran.

Test du Acer Chromebox CX12

Le boîtier est intégralement en plastique et les côtés font place à des losanges en motif. Pour ma part, je trouve l’objet technologique, assez plaisant à regarder et qui peut donc facilement être présentable sur un bureau : il prend très peu de place puisqu’il est fin mais grand (un peu le même principe que les immeubles au Japon pour gagner de la place en largeur) !

Le Acer Chromebox C12 est composé d’un bouton qui gère le démarrage et l’extinction mais également aussi le verrouillage et le déverrouillage de votre session sous Chrome OS. Autrement, on retrouve plusieurs ports :

Test du Acer Chromebox CX12

  • à l’avant :
    • un port pour y placer une carte SD
    • deux ports USB 3.0

Test du Acer Chromebox CX12

  • à l’arrière :
    • un port pour insérer un câble de sécurité
    • un port Jack (il est donc préférable d’avoir le Chromebox à sa hauteur et donc idéalement posé sur le bureau)
    • un DisplayPort (permettant la connexion du Chromebox vers des moniteurs spécifiques, des ordinateurs et des home cinema)
    • un port HDMI
    • deux ports USB 3.0
    • un port ethernet
    • la connectique pour l’alimentation

Au niveau de l’intérieur, on a quelque chose d’assez solide pour avoir une belle rapidité d’exécution lorsqu’on travaille avec :

  • un processeur Intel Core i3 5005U
  • 4Go de RAM DDR3
  • 16Go d’espace de stockage (extension via le port pour carte SD disponible)
  • wifi et bluetooth

Le Chromebox est livré avec un clavier dédié (avec les touches classiques de clavier de Chromebook), une souris optique mais également un support métallique afin de pouvoir le fixer très probablement sur un mur.

Et l’usage dans tout ça ?

Je ne vais pas épiloguer sur la navigation et Chrome OS puisque celle-ci est très correcte grâce aux 4Go de RAM et on ne retrouve pas de spécificités côté Chrome OS (on aurait pu imaginer avoir une sorte de Chrome OS Pro avec des applications dédiées qui se grefferaient en complément des applications de son compte Google). On regrettera forcément l’absence du Google Play Store pour un usage particulier…

Mais comme précisé en introduction, évidemment l’usage ne sera pas le même que pour un ordinateur portable. On est là face à un objet qui peut donc servir comme ordinateur de bureau pour rester travailler dans l’ecosystème Google. Là où effectivement le Chromebox reste pertinent, c’est pour les professionnels qui souhaiterait acquérir une solution rapidement opérationnel pour moins de 200€ dans un usage de bureau mais également dans le cadre d’affichage numérique.

J’ai connecté le Chromebox a un écran HD pour vous présenter plusieurs cas de figures :

  • Je suis le responsable de la communication chez Toyota et je souhaite pouvoir mettre en avant la sortie de mon nouveau véhicule en magasin ou bien profiter d’un espace dédié pour faire de la publicité institutionnelle (pour information, Toyota s’est déjà équipé de Chrome devices)

Test du Acer Chromebox CX12

  • Je suis responsable marketing chez Zadig & Voltaire et je souhaite pouvoir communiquer sur un défilé de ma collection printemps-été 2018 en magasin

Test du Acer Chromebox CX12

  • Je suis gérant d’une PME et je souhaite présenter mon site Internet dans mon local où j’organise des rencontres avec mes clients

Test du Acer Chromebox CX12

Ainsi, avec le Acer Chromebox CX12, vous pouvez vous doter d’un appareil simple et efficace sous Chrome OS, accessible financièrement qui permettra de travailler en mode bureau dans l’ecosystème Google mais également être utilisé dans un cadre professionnel pour de l’affichage numérique par exemple.

Fondateur du projet Chromebook Live et Chef de Projet Digital, je m’en vais vaquer sur Internet pour dénicher les informations croustillantes et vous partager les expériences utiles autour du Chromebook de Google.

4 Comments

Laissez un commentaire